Référencement : Quel sont les « vrais » critères d’évaluation de votre site internet par Google

Formule mensuelle à 90€/mois pendant 24 mois
La Formule Mensuelle, votre site internet à 90€/mois
17 octobre 2017
Plaquette de Webdusud, votre agence 100% digital
9 novembre 2017

Que ce soit des Agences Web, des blogs, des Freelances, partout on vous dit qu’il est primordial d’optimiser votre référencement naturel sur votre site internet pour qu’il soit bien positionné et visible dans les résultats des moteurs de recherche telle que Google.

Mais connaissez-vous réellement les critères qu’utilisent ces moteurs de recherches pour évaluer votre site web et déterminer son classement ?

La première pensée commune que j’entend généralement est : Les mots-clefs (keywords) !
C’était vrai il y a 10 ans, malheureusement  ce n’est aujourd’hui plus totalement vrai !

Certes, les mots clefs ont une importance, mais Google et les autres moteurs de recherches sont loin de se contenter de cela pour élaborer son classement (ranking).

En fait, si les mots-clefs  permettent aux moteurs de recherches de comprendre le sujet d’une page web, ils ne sont qu’à la base d’un processus d’évaluation bien plus long et plus complet.

Aujourd’hui, découvrez pourquoi l’expérience utilisateur et la qualité du contenu sont au moins aussi importantes que l’optimisation du référencement naturel (SEO) au sens strict du terme.

 

CRITÈRE #1 : L’ARBORESCENCE DE VOTRE SITE ET LES INTERACTIONS AVEC VOS VISITEURS

L’affluence des visiteurs n’est communément pas l’objectif de la plupart des sites internet, généralement le site à un objectif, convertir votre venu.

Le site internet vise à leur faire accomplir un certain nombre d’actions, à « convertir » votre présence. Qu’il s’agisse d’un achat, d’un abonnement, d’un téléchargement, ou simplement de remplir un formulaire de contact, le site internet à un but.

On cherche également à inciter le visiteur à explorer le site et à ne pas se contenter de la  seule page d’accueil. Chaque page à un intérêt sinon pourquoi elle existerait ?

Toute page web bien pensée contient donc, en principe :

  • Des liens internespertinents, qui orientent le visiteur vers des contenus intéressants et complémentaires ;
  • Des Appels à l’action(call to action) : également des liens, ils ont généralement pour objectif de faire avancer le visiteurs vers un but déterminé et important dans le tunnel de conversion (en l’amenant sur une page d’achat, demander un devis, etc …).

 

Ce qui intéresse beaucoup Google dans ces cas, c’est de savoir si les visiteurs du site interagissent avec ces liens (et cela vaut également pour tout éléments interactifs comme des formulaires…)

Quel est le raisonnement du moteur de recherche ?

Si une majorité de visiteurs effectue des interactions sur la page, réalise l’action objective de la page ou de l’élément interactif, alors cela signifie qu’elle est pertinente, qu’elle correspond à leurs attentes et qu’elle mérite d’être mieux classée.

 

CRITÈRE #2 : LES LIENS EXTERNES

Nous venons d’évoquer l’importance des liens internes : en plus de susciter des interactions avec votre page web, les liens internes ont un intérêt intrinsèque pour le référencement. Google appréciant le contenu, plus il y a de contenu (de qualité) plus le site aura de valeur.

Mais les liens externes (en provenance d’autres sites) ont un pouvoir de référencement naturel (SEO) très important.

Obtenir des liens externes (backlinks) de qualité n’est toutefois pas une mince affaire : votre page doit être assez qualitative et assez connue pour que des sites extérieurs décident de vous indiquer comme source.

Et il est important d’insister sur la qualité : un lien externe en provenance d’un site ayant mauvaise réputation ne vous sera pas d’une grande aide.

Ce n’est pas tout, plus le lien externe provenant d’un site ayant une catégorie similaire à la vôtre, plus ce lien externe sera pertinent. Si un site d’agriculteur mène vers un maraicher il aura beaucoup plus de valeur que si un site de maçonnerie mène vers un institut de finance, d’autant plus si la localisation est dans un pays étranger.

 

CRITÈRE #3 : LE TRAFIC/L’AFFLUENCE

Le trafic est un facteur important pour le référencement naturel (SEO) … Et le référencement est indispensable pour capter du trafic.

Cela peut paraître contre-intuitif, mais le SEO est en réalité un cercle vertueux que l’on pourrait représenter ainsi :

cercle vertueux

Une page qui gagne du trafic va donner un signal positif à Google, qui va augmenter la « note » (ranking) dans les résultats de recherche pour le ou les mots-clés visés.

En devenant plus visible dans les SERP, la page web va mécaniquement gagner du trafic et ainsi de suite…

Cela souligne, une fois de plus, que l’optimisation du référencement naturel (SEO)  de la page web n’est souvent pas suffisante pour espérer un référencement optimal.

Pour espérer bien référencer un contenu web, il est donc important de booster son trafic lors de son lancement :

  • Grâce au Marketing de réseau social;
  • En utilisant l’emailing (newlsetters, autres..) ;
  • Ou par tout autre moyen créant de l’interaction.

 

CRITÈRE #4 : LE TEMPS PASSÉ SUR LA PAGE

Autre indice fort pour Google :  le temps moyen passé sur la page par les internautes.

temps moyen passé sur la page

Le temps moyen passé sur la page dans Google Analytics.

On peut schématiser le raisonnement simplement en disant que moins les internautes restent sur une page, moins le contenu est intéressant.

Le temps passé par l’utilisateur est par ailleurs mis en perspective avec le taux de rebond pour établir la valeur de l’appréciation d’une page.

Ainsi, un visiteur qui passe beaucoup de temps sur une page mais qui quitte immédiatement votre site donne un moins bon signal qu’un utilisateur qui passe un certain temps sur la page et qui poursuit sa navigation en suivant un lien interne.

 

LE TAUX DE REBOND : UN CRITÈRE D’ÉVALUATION ?

La mesure des interactions va de pair avec celle d’un autre indicateur : le taux de rebond.

Taux de rebond google

Le taux de rebond dans Google Analytics.

En effet, quand un visiteur n’effectue aucune action sur votre site, cela équivaut bien souvent à un rebond.

Qu’est-ce que le taux de rebond ?

Lorsqu’un internaute effectue une recherche sur le web et clique sur un résultat, il n’a que deux possibilités :

  • Poursuivre sa navigation sur ce site .
  • Fermer son onglet ou revenir en arrière vers les résultats de recherche.

La deuxième option est ce qu’on appelle un « rebond ».

Le taux de rebond représente donc la proportion des utilisateurs qui quittent une page web sans en avoir vu d’autres.

Plusieurs analyses ont montré une corrélation entre taux de rebond et le référencement chez Google.

 

Source : Moz

Ici, on voit qu’un taux inférieur à 76 % est corrélé avec un classement dans les cinq premiers résultats de recherche Google.

Autre exemple :

Taux de rebond MOZ

Source : Backlinko

Ici aussi, un taux de rebond bas est fortement associé à une bonne position sur Google.

Cependant, s’il y a corrélation, cela ne signifie pas pour autant que le taux de rebond a un impact direct sur le référencement.

Cela pourrait simplement signifier que les pages web de qualité (donc bien classées) ont une faculté supérieure à conserver leur visiteurs (car leur contenu est intéressant).

Toutefois, un paradoxe subsiste : la « top position » dans les SERP et un taux de rebond élevé ne sont pas incompatibles.

On pourrait faire toutes sortes de spéculations pour l’expliquer, mais nous conclurons qu’il est délicat d’estimer la façon dont Google utilise le taux de rebond dans son classement.

Taux de rebond Backlinko

CONCLUSION

L’algorithme de Google est d’une complexité infinie et ces critères ne suffisent évidemment pas à résumer l’ensemble des facteurs qui influencent le référencement naturel (SEO) d’une page ou d’un site web.

Toutefois, ils soulignent bien l’importance de l’expérience utilisateur et de la popularité d’un site pour son référencement naturel (SOE). Avoir un bon serveur qui est rapide pour afficher la page sur ordinateur ou mobile à une importance capitale, que ce soit pour que l’utilisateur vienne bien sur votre site après avoir cliqué sur votre lien dans le moteur de recherche que son évaluation par Google

La vraie leçon à en tirer, c’est que la recherche de mots-clés (qu’ils soient génériques ou de longue traîne) et l’optimisation du texte ne sont qu’un début, qu’il y a bien d’autres efforts à faire pour référencer un contenu sur internet.

In  ne faut pas nécessairement considérer que ces indicateurs sont des facteurs de référencement directs, toutefois, plusieurs études montrent une nette corrélation entre ces données et un bon référencement.
Si les mots-clés, les liens externes, etc…  lui donnent une bonne idée de la pertinence d’un contenu, les données sur le comportement des utilisateurs (taux de rebond, etc…) pourraient être des indices précieux que Google utilise pour valider ou invalider son « premier ressenti » sur une page web.

La vraie « leçon » à en tirer, c’est que Google n’a aujourd’hui qu’un seul mot d’ordre : la qualité.

 

 

Web du Sud
Avec près de 20 ans de passion de l'informatique, du développement et de la culture Geek. Web du Sud à pour ambition d'apporter des outils novateurs et spécialisés tout en proposant des prix humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *